banniere logo_fond

La Souris

 

Voici quelques conseils sur la Souris

Curieuse et joueuse, la souris est un animal très actif. Elle aime jouer la journée et se reposer la nuit. Très sociable elle cohabite avec ses congénères facilement.

souris
ci_souris

 

Le choix de la cage:

La cage à barreaux

cage_barreau

La cage à barreaux est très attractive par son prix. Les souris peuvent faire de l’exercice en grimpant le long des barreaux. Par contre, elle isole mal des courants d’air et les projections de litières peuvent être importantes.
Il ne faut pas oublier qu'une souris a vite fait de se glisser entre deux barreaux trop espacés. L’espacement doit être inférieur à 1 cm.

La boite en plexiglas

Elle est facile à entretenir car elle est légère. Attention cependant, certains produits de nettoyage rendent le plexiglas opaque.

Attention à son emplacement. Placée près d'une fenêtre, elle va devenir une véritable serre et exposer vos souris au coup de chaleur. Placée près d’une source de bruits, elle va devenir une caisse de résonances. Attention à la profondeur de la boite, plus la boite est profonde, moins le renouvellement d'air est bon.

La cage mixte

cage_plexi

Elle regroupe les avantages des cages à barreaux et des boites en plexiglas.
Sa grille sur le dessus assure une bonne aération de la cage. Les parois en plexiglas ou en plastique sont facilement lavables, protègent des courants d'air et évitent les projections de litière.

Où placer la cage ?

Vous devez alors trouver une pièce appropriée...

Et placer votre cage...

----

Le choix de la litière:

Le choix de la litière est un élément important pour le confort de l’animal et sa santé.

Critères de choix

L’absorption de l’urine est primordiale pour assurer une bonne hygiène dans la cage et éviter le surplus d'humidité qui peut causer des maladies. Une litière absorbante permet de réduire les odeurs et est plus économique. Il n’est pas utile de changer entièrement et trop souvent la litière. Une fois par semaine maximum est suffisant. On peut nettoyer le ou les coins où la souris urine principalement.

L’isolation du froid est aussi importante.

Une couche de litière de 3 à 5 centimètres est donc nécessaire. Les souris aiment également creuser dans leur litière.

Caractéristiques des litières les plus employées

copeau_bois

Les copeaux de bois
On les trouve partout dans les grandes surfaces et les animaleries. Il faut privilégier les copeaux blancs, non parfumés et dépoussiérés.
+ ) Ils sont peu onéreux et très facile à trouver.
A éviter absolument : Il ne faut pas utiliser de copeaux de cèdre (copeaux de couleur rouge et parfumés naturellement), les essences volatiles qu’ils dégagent causent en général des problèmes respiratoires et des toux etc…
De façon générale, évitez les copeaux colorés et parfumés.

 

litiere_chanvre

La litière de chanvre
On peut la trouver dans les animaleries. Il faut la choisir dépoussiérée.
+) Elle est conseillée parce qu’elle absorbe bien l’urine.
-) Cette litière ne permet pas à la souris de creuser des galeries, pensez à lui ajouter du foin pour donner de la structure à la litière.

 

litiere_mais

La litière de maïs
On l’achète en animalerie ou en grandes surfaces. Evitez la litière de maïs parfumée.
+) Elle absorbe très bien l’urine. En cas de blessure, elle est idéale car colle difficilement aux plaies.
-) En revanche, elle peut moisir très vite si le taux d’humidité est élevé. Elle est moins agréable sous les pattes et elle devient aussi assez bruyante au fond d'un bac en plastique.

 

litiere_sopalin

Le papier toilette, le sopalin
+) Comme seule litière, ils sont à proscrire (sauf en cas de plaie) parce que la souris va préférer les ronger. Ils ne retiennent pas les odeurs d’urine et deviennent rapidement très humides.
-) En revanche, une fois grignotés et réduits en fines bandelettes, ils s&rsquoavèrent de bons matériaux pour le nid. Préférer les papiers blancs sans colorants et sans parfums.

 

foin

Le foin
Il faut bien faire attention à prendre un foin de qualité, à veiller à ce qu’il ne soit pas poussiéreux. Il faut l’acheter en sachet et éviter les balles pressées ou le foin en vrac qui a pu être en contact avec des rongeurs sauvages.
+) Il ne faut pas l’utiliser comme seule litière. Il n’est pas absorbant.
-) En quantité raisonnable, il devient un très bon matériau pour le nid. Il peut également donner de la structure à la litière de chanvre pour permettre à la souris de creuser des galeries.

Il ne faut pas utiliser de papier journal, l’encre drsquo;imprimerie est toxique !

----

Apprivoiser sa souris:

Vous venez d’adopter une souris.

Le jour de son arrivée, elle découvre son nouvel environnement

Stressée par la séparation d’avec ses anciens congénères mais aussi par le voyage, les nouveaux bruits et les nouvelles odeurs qui l’entourent, votre souris doit désormais s’acclimater et prendre ses repères dans son nouvel espace de vie.

Ainsi, ce premier jour, il est très important de la laisser au calme afin qu’elle marque son territoire de son odeur, prépare son nid, se repose... vous pouvez observer de loin son comportement.

Les jours suivants, la mise en confiance peut commencer

La souris doit se familiariser avec votre odeur et votre présence.

Approchez vous calmement de sa cage et mettez votre main dedans progressivement afin qu’elle puisse la sentir, tous les jours jusqu’à ce que la souris vienne d’elle même. Vous pouvez même y déposer quelques friandises pour l’attirer. Cela peut prendre beaucoup de temps mais vous ne devez pas vous décourager.

La confiance commence à s’installer quand elle décide de venir dans votre main, monter sur votre bras etc...

souris2

Gagner la confiance d’une souris peut demander plusieurs heures à plusieurs jours. Tout dépend également de son caractère, de son âge à l’adoption... vous devez être doux et patient. Plus vous lui consacrerez du temps, plus son comportement évoluera.

Attention à tout ce qui pourrait ralentir et empêcher l’apprivoisement

Entre autres...
- les sources de bruits
- les manipulations brusques et au mauvais moment (quand elle mange, quand elle dort)
- la confrontation avec d’autres animaux
- les déplacements inutiles de la cage, les chocs contre la cage

Attraper sa souris

La souris est un rongeur de petite taille et d'une extrême rapidité. Il faut donc la manipuler avec précaution et douceur, sinon, vous pourriez lui faire mal et elle risquerait de vous mordre par peur. La manière la plus sécurisante, est de la prendre en utilisant le creux de vos deux mains.

----

Faire cohabiter des souris

La cohabitation entre des souris qui ne se connaissent pas doit être préparée. Les bagarres liées au territoire sont malheureusement prévisibles et parfois très violentes. Il est donc important d’habituer progressivement des souris étrangères l’une à l’autre. Ne jamais mettre directement dans la même cage des souris qui ne se connaissent pas.

La cohabitation entre des jeunes souris est beaucoup plus facile qu’entre des souris adultes. Elles forment plus rapidement un groupe. Pour faire les présentations, des rencontres sur un territoire neutre peuvent suffire.

Avant de commencer, il est très important de prévoir une cage afin d’y placer la ou les nouvelles en attendant de pouvoir les faire cohabiter avec d’autres. Ne pas oublier qu’elle peut servir pour faire une période de quarantaine, si la cohabitation échoue, en cas de bagarres, en cas de maladie.

Les cages peuvent être si possible proches l’une de l’autre afin que les souris puissent se sentir et faire connaissance. Le meilleur moyen de mettre ensemble des souris qui ne se connaissent pas est de mélanger leurs odeurs. On peut donc les changer de territoires plusieurs minutes tous les jours.

Si les souris apprécient d’être ensemble, on peut tenter de les placer dans une cage propre avec une litière neutre en les surveillant pendant plusieurs heures. Si les souris se battentconstamment et se mordent, il faut recommencer.

----

L’Alimentation:

Elles sont principalement végétariennes mais ne dédaignent pas de temps à autre un apport en protéines animales.

Les graines

L’alimentation de base des souris doit être composée de graines. Elles renferment une grosse quantité d’amidon (sucre complexe) ce qui en fait une nourriture énergétique.

Les principales graines que l’on doit trouver dans la ration sont les céréales (blé, orge, avoine, maïs, seigle, riz etc.), le millet et autres graminées.

millet

Une grappe de millet très apprécié des souris !

Il faut également en quantité restreinte quelques graines oléagineuses riches en lipides (graisses) comme le tournesol, le chanvre ou le lin.

Les animaleries proposent des mélanges spécifiques pour souris. Evitez les mélanges pour hamsters, souvent trop gras car trop riches en graines de tournesols et en arachide.

graines

Mélange de graines

Les aliments complets

Vous pouvez également donner des aliments complets à vos souris. Les aliments complets sont équilibrés et leurs teneurs en oligo-éléments, minéraux et vitamines sont garanties.

On les trouve sous forme de bouchons, aussi appelés extrudés, croquettes ou comprimés. En général très durs, ils contribuent à l’usure des dents.

Les légumes et fruits

On peut donner des morceaux de fruits et de légumes aux souris en moyenne deux fois par semaine. Pas tous les jours car ils contiennent du sucre et peuvent aussi provoquer de la diarrhée. Ils contiennent également des vitamines et de l’eau. L’été, en cas de fortes chaleurs, ils peuvent donc contribuer à l’ hydratation.

les légumes

endive, mâche, concombre, courgette, aubergine, carotte etc.

les fruits

pomme, poire, fraise, cerise, framboise, banane, pastèque, melon, pêche, abricot etc.

Il faut penser à enlever toute verdure non consommée dans l’heure.

Pour les fruits qui contiennent un noyau ou des pépins, surtout ne pas les laisser, car ils peuvent être source d’empoisonnement.

Le foin

On peut éventuellement mettre un peu de foin à ses souris. Mais elles en consomment très peu et s’en servent plutôt d’élément de construction pour le nid, mais il peut-être bon pour la régulation du transit intestinal.

Il faut veiller à acheter du foin de qualité peu poussiéreux et sans odeur de moisissure.

Les autres friandises


Certains mélanges contiennent déjà des graines de tournesol et des arachides. Comme les souris ont tendance à les manger en premier, il faut veiller à en donner en petite quantité de façon à ce que les repas restent équilibrés.
Les noix, les noisettes sont également très appréciées mais à donner fraîches (sans conservateurs) et avec modération.

Vous pouvez aussi donner des friandises pour souris (drops par exemple) mais surtout cela ne doit rester qu’un complément de l’alimentation de base. Ne pas en abuser.

Aliments à éviter

Certains aliments sont toxiques. Ne donnez pas des aliments dont vous n’êtes pas sûrs.

Par exemple, ne pas donner :

- Les fanes de légumes
- Les noyaux de fruits
- Le kiwi, les agrumes, la rhubarbe (acidité)
- La pulpe, les pépins et la peau de la tomate
- L’avocat
- Le chou
- La pomme de terre
- Les haricots


- Les amandes
- Les graines de tournesol en grandes quantités (attention aux mélanges rongeurs non spécifiques)
- Le lait de vache (lactose)
- Le chocolat (tonique cardiaque, risque de dépendance), le thé, le café
- Les chips, les biscuits apéritifs (sucre, sel, huile de palme etc.)
- Les bonbons, les gâteaux, les viennoiseries, les plats préparés ...

La plupart des aliments que nous pouvons consommer ne conviennent pas forcément pour nos petites bêtes parce qu’ils contiennent en général beaucoup de sucre, de matières grasses mais aussi des agents de conservations etc... et ce que nous pensons être une petite quantité peut alors devenir le tiers du repas de l’animal.

Source : Rongeurs.net

 

© Clinique Vétérinaire de l’Atlantique - Tous droits réservés.