banniere logo_fond

Comportement

 

L’Apprentissage de la propreté

chiot

Mon chiot fait ses déjections à la maison, et, en plus, il recommence !!! Que faire ?

Eh bien, savoir qu’il n’a pas l’impression de mal faire, puisque, pour lui, les déjections sont faites simplement dans un lieu différent de celui du couchage.

Vers la 6ème semaine, le chiot contrôle ses sphincters et acquiert une autonomie locomotrice. Il s’éloigne de sa zone de couchage pour uriner ou déféquer. (voir la fiche « développement comportemental du chiot »)

Quand il arrive à la maison (idéalement à 2 mois), il fait de même. Heureusement, il est encore à un age où l’apprentissage de nouveaux comportements est aisé.

Principes valables pour tout apprentissage chez le chiot

C’est la technique du « encouragement-réprimande »:

L’encouragement survient toujours à la fin de l’acte souhaité par le maître. Il est pratiqué par des moyens compris par le chiot :

Ces encouragements, systématiques au début de l’apprentissage pour l’acquisition du bon comportement, s’espaceront ensuite, pour cesser vers le 6ème mois. La propreté doit être acquise à cet age. Il faut savoir que la continence est physiologiquement impossible avant le 4ème mois.

La réprimande se fait sans brutalité, et au début de l’acte. Passées quelques secondes, l’esprit du chiot n’associera pas notre mécontentement à son acte. De plus, l’homme doit se faire comprendre en langage chien : pas de nez dans la déjection (c’est son odeur naturelle, donc non répulsive), ou de coup de journal sur les hanches. Agissons comme la chienne, à savoir :

Quelques conseils pratiques

Et en cas d’échec, consulter nous.

Les consultations de comportement, ça existe !!!

 

© Clinique Vétérinaire de l’Atlantique - Tous droits réservés.