banniere logo_fond

Espace Chiens

 

Adopter un chiot

Un chiot nécessite des soins et des attentions particulières, ce qui signifie du temps et de la patience. Les premiers mois en votre compagnie sont essentiels pour sa bonne éducation. Prenez-en compte pour lui apporter le bien être qu’il mérite et le faire devenir votre fidèle compagnon.

Les Premiers Jours :

Il vient de quitter sa mère et ses frères et sœurs. La solitude lui est pénible. Il peut pleurer la nuit, gémir un peu dans la journée, ne vous inquiétez pas.

Le détachement est indispensable ; malgré sa petite taille, il grandit très vite. Ne le laissez pas dormir dans votre chambre. Si possible, mettez son panier dans la cuisine avec des jouets et une bouillotte. Ne craquez pas, il va très bientôt comprendre que c’est son «petit coin à lui ». Quand le chien est dans son panier, veillez à ne pas l’y déranger.

Ne changez pas de suite l’alimentation. Veillez à continuer à lui donner ce qu’il avait reçu lors du sevrage au moins pendant la première semaine de son arrivée chez vous.

L’Hygiène :

La vermifugation (administration de pâte ou comprimé contre les vers intestinaux) est indispensable et doit se faire régulièrement : 1 fois par mois jusqu’à l’âge de 6 mois en fonction de sa race et de son poids, puis 2 fois par an.

Les chiots sont très souvent porteurs de puces, il est indispensable de le traiter contre les parasites externes à l’aide de spray ou de pipettes adaptés à son poids et à son âge.

Habituez-le très tôt à être soigné, brossé. Nous vous conseillerons sur les gestes indispensables en fonction de ses particularités : poils, oreilles, yeux...

Les Vaccins :

Les vaccins peuvent être faits à partir de la 5ème semaine. En fonction de ses premiers vaccins, il y aura 2 ou 3 injections de primo-vaccination. La vaccination Rage est obligatoire dans certains départements pour les chiens âgés de plus de trois mois. Elle nécessite un rappel par an à date fixe. Les autres vaccins contre les maladies de Carré, Parvovirose, Leptospirose, Hépatite de Rubarth sont faits en même temps que celui de la Rage. Nous vous indiquerons les modalités de la vaccination contre la Piroplasmose, maladie transmise par les tiques, si nécessaire.

Nous vous déconseillons de sortir votre chiot avant l’âge de trois mois, tant que la primo-vaccination n’est pas complète. Certaines sorties, peu risquées (jardin privé, absence de chiens malades) sont possibles, parlez nous-en.

Pour les voyages à l’étranger, nous vous renseignerons sur les modalités de vaccination en fonction de la destination.

L’Alimentation :

Si vous désirez changer son alimentation, faites une transition sur 5 jours afin de ne pas perturber son transit intestinal. Questionnez-nous sur l’alimentation. Une nourriture adaptée à son âge et à sa taille est synonyme de chien en bonne santé pour les années à venir.

Dans les premiers mois, 3 ou 4 repas par jour sont nécessaires. Dans le cas où le chiot se régule seul, il peut être nourri à volonté. Puis 3, 2 ou 1 seul repas peuvent être proposés à votre chien lorsqu’il devient adulte. Les quantités données, la fréquence des repas et le mode d’alimentation dépendent de la prise de poids de votre chien ; en fonction de chaque cas, nous vous conseillerons la ou les méthodes les plus adaptées.

Prenez l’habitude de lui donner son repas après vous et de ne pas céder à son regard attendri lorsque vous êtes à table. Cela rendra votre vie commune plus agréable et plus saine pour lui.

La Propreté :

Deux méthodes sont possibles : soit la mise en place d’un tapis ou journal à l’intérieur de la maison, soit quand vous en avez la possibilité, l’apprentissage à l’extérieur.

Le principe est toujours identique, il s’agit de le féliciter quand il fait bien et de le disputer quand il fait mal. Le seul impératif dans les deux cas, est de le prendre sur le fait. Il est inutile de lui mettre le nez dedans ou de le taper quand vous rentrez. Il comprendrait mal la raison de votre colère.

Sortez-le au bon moment : après chaque repas, chaque sieste et chaque séquence de jeux.

Récompensez-le s’il fait ses besoins à l’extérieur (en le caressant avec excès et en lui donnant quelques croquettes).

PS : Si vous êtes en ville, n’oubliez pas de ramasser ses crottes !

N’hésitez pas à consulter notre fiche « APPRENTISSAGE DE LA PROPRETE » avec toutes les astuces pour l’éduquer au plus vite.

Quelques Conseils de Comportement :

Un chien est un animal de meute. La famille va constituer sa meute. Il devra trouver sa position hiérarchique dans la meute. Pour que votre vie soit harmonieuse avec lui, il faut qu’il soit « dominé ». Il n’en sera pas malheureux, tant que vous l’aimez.

Pour cela quelques conseils 

Administration des repas après vous, pas d’alimentation en self-service, laissez la gamelle 20 minutes et retirez-la s’il ne veut plus manger.

Ne lui donnez pas l’habitude de venir de vers vous, vous devez être à l’initiative des contacts, des caresses et des jeux.

Jouez avec lui et arrêtez les séquences de jeu vous-même. Dans les jeux, interdisez les grognements, les pincements ou morsures (il ne fait pas ses dents).

Ne le disputez jamais si vous ne l’avez pas vu faire la bêtise dans l’instant.

Félicitez le dès qu’il a fait quelque chose de bien (Assis, coucher, au pied, valable aussi pour le rappel quelque soit le temps qu’il mette pour revenir...).

Ne le laissez pas dormir dans votre chambre. Installez son couffin dans une pièce à part, si possible dans un coin où il ne voit pas vos aller et venues.

Vous trouverez dans la fiche « CONSEILS EN COMPORTEMENT » toutes les astuces pour éduquer au mieux votre chiot.

N’HESITEZ PAS A NOUS DEMANDER CONSEIL.

Source: Drs Foumentèze et Timmermann.

 

© Clinique Vétérinaire de l’Atlantique - Tous droits réservés.